Rechercher
  • David Therrien

Comment créer une publicité en dessin animé soi-même, pour son entreprise?

Mis à jour : 21 sept 2019


L’important, c’est de voir votre projet dans son ensemble et de l’étudier. Créer une publicité en dessin animé ou de créer une animation 2D, pour vendre vos services et/ou vos produits, c’est une excellente idée. Dans le monde actuel où internet est omniprésent et attire plusieurs milliards de personnes, vous devez être intéressant et attirer l’attention. On le remarque, les publicités télévisuelles perdent de l’attrait: la majorité des gens qui consomment des émissions de télé, se ruent sur leur téléphone cellulaire dès qu’il y a une annonce. Je ne compte pas ici ceux qui se sont désabonnés du câble pour se tourner vers les téléviseurs dits intelligents, connectés sur internet ou, carrément, qui consomment les Hulu et Netflix de ce monde. Donc, sur Internet, il faut attirer rapidement l’attention et conserver cette attention. Comment? Un dessin animé ou une animation 2D bien faite est une excellente solution. Comment est-ce que je peux créer un dessin animé moi-même, sans payer qui que se soit? Ce n’est pas simple mais, c’est faisable. Voici quelques étapes pour vous permettre de créer un dessin animé vous-même: 1- Qu’est-ce qu’il y a à vendre? Un produit ou un service? Identifiez bien ce que vous voulez mettre en-avant. Faire un dessin animé est laborieux. Vous ne voulez pas être obligé de recommencer en cours de route ou pire, travailler pour rien. 2- Trouver l’idée / le concept. Gardez à l’esprit que tout a été inventé. De vouloir créer quelque chose de complètement nouveau est à peu près impossible. Surprenez vos clients potentiels! N’ayez pas peur d’oser avec quelque chose d’éclaté, sans tomber dans les clichés moyens que l’on voit depuis plusieurs années à la télé.


3- Le scénario. Écrivez votre scénario et divisez-le en scènes: c’est plus facile à animer et ça aide à s’y retrouver. Une publicité, c’est comme un très court métrage. Même s’il ne s'agit que d’un 30 secondes, je vous suggère fortement d’écrire votre scénario. Faites-le lire à plusieurs personnes de votre entreprise et prenez des notes sur leurs réactions. Si plus de 90% des gens à qui vous l’avez fait lire comprennent bien votre scénario, vous savez bien faire passer un message. Sinon, recommencez et corrigez-vous jusqu’à ce que vous soyez entièrement satisfait. Rappelez-vous: vous êtes le créateur. Ne comptez pas vos heures.

Animation Script Template


4- Le storyboard. C’est enfin le temps de sortir vos crayons à mine et votre carnet de croquis! Prenez la dernière version finale de votre scénario et servez-vous en comme bible de création pour le présent projet. Prenez chacune des scènes et divisez-la en actions. Chaque action, deviendra une case de bande dessinée. Divisez chacune de vos pages en six ou huit cases, en prenant le soins de conserver un espace entre chacune d’elle. Laissez-vous aussi un espace ligné sous chacune de ces cases afin de bien décrire les actions que le spectateur / l’internaute verra. Si le scénario est votre bible, le storyboard est votre plan.

Printable PDF Storyboard Templates


5- Révision, correction, ré-écriture. Prenez les personnes clé de votre entreprise et montrez-leur votre storyboard. Expliquez-leur ce qui se passe au fur et à mesure que vous leur montrez les cases. Ajoutez de la musique de fond si vous le souhaitez, imitez des voix, etc… faites en sorte que votre idée passe bien. Si un collègue vous soumet une idée qui est bonne - et qui ne vient pas changer l’essence du message principal - ajoutez-là ou modifiez ce qu’il faut pour faire en sorte que votre storyboard soit le meilleur possible. Soyez ouvert aux corrections. C’est ici que tout se joue. Les corrections après cette étape-ci seront plus difficiles à apporter.


6- Dessin animé / rough à la mine / animation de base.

*Mais avant tout: le timing!

Avant même de dessiner, mimez les actions et calculez le temps que chacune d'elle prend.

Éternuer, prend environ 2-3 secondes, soit quelques 80-100 dessins ( on ones ).

Vous pouvez aussi animer "on twos", "on fours" ou même "on eights". Tous dépend de la fluidité recherchée et du temps disponible que vous avez.

N.B.:

On ones = 1 dessin par frame. En 24 fps = 24 dessins par seconde, par élément qui bouge.

On twos = 1 dessin à tous les 2 frames. En 24 fps = 12 dessins par seconde...

On fours = 1 dessin à tous les 4 frames. En 24 fps = 6 dessins par seconde...

On eights = 1 dessin à tous les 8 frames. En 24 fps = 3 dessins par seconde...

Si vous vous lancez dans un dessin animé traditionnel, ce sera laborieux, difficile et long mais, ce sera génial comme look final, surtout si vous êtes patient. Dessinez sur de nouvelles feuilles , à la mine, chacun des éléments clés de votre scénario. Ces dessins sont appelés “Key drawings”. Ce sont ces dessins qui expliquent l’histoire. Par exemple, si votre personnage marche et ramasse un objet par-terre au centre de l’écran, vos key drawings sont: - Le personnage debout à gauche. - Le personnage penché, au centre. - Le personnage debout à droite. Dessinez ensuite les poses qui soutiennent bien l’action. - Le personnage debout à gauche, pied droit au sol. (contact) - Le personnage debout plus avancé, pied droit au sol, genou fléchi. (down) - Le personnage debout plus avancé, pied droit au sol, jambe droite élancée et droite. (passing position) - Le personnage debout plus avancé, pied droit au sol, sur la pointe des pieds. (up) - Etc… jusqu’à ce que le personnage arrive au centre de l’écran, puis repart vers la droite. Tous les autres dessins sont des entres deux qu’on appellent “in-betweens” donc, entre chacun des dessins que vous avez fait, ajouter entre 1 et 6 dessins supplémentaires, selon la fluidité recherchée. C’est un travail qui exige beaucoup de patience et beaucoup de concentration. Si vous prenez bien votre temps, l’illusion du mouvement sera bien réussie. Disney animait souvent “on ones” soit, créait un dessin par frame. Donc, si le film était tourné en 24 frames par secondes, il y a avait donc 24 dessins par seconde d’animation, par élément qui bouge. Et même plus. Important (toujours pour sauver du temps et de l'argent): Choisissez la dimension de votre papier en fonction de votre scanner. (voir point #9) Suggestions de sites: https://creatureartteacher.com/ http://theanimatorssurvivalkit.com/ https://www.schoolism.com/


Il est aussi une excellente idée de créer une feuille de personnages.


Plusieurs templates utiles ( storyboards et feuilles d'animation ).

Vidéo très utile pour commencer:

Animation - Traditional Animation Demo ( Aaron Blaise )

https://youtu.be/T-uWyCtDRE0

7- Ajustements et corrections. Une fois tous vos dessins terminés au rough, à la mine, prenez-les en photo ou numérisez-les afin de voir si l’animation est bien fluide et si on la saisi bien. Assurez-vous que vos dessins soient bien centrés et que votre caméra ( si vous prenez les dessins en photo ) soit bien immobile. Prenez des notes et ajustez et/ou ajoutez des dessins au besoin. Une fois que vous êtes entièrement satisfait, passez à l’étape suivante.

8- Création des dessins finaux & encrage. Que se soit sur une tablette graphique, une Cintiq ou sur du papier, c’est cette étape qui demande le plus de patience. L’encrage ce n’est pas simplement du traçage. Vous devez redessiner chacun de vos dessins au propre. 8.1- Les décors. Pour bien saisir votre histoire, il est important de bien situer votre / vos personnage(s) dans un lieux donné. Prenez bien le temps d’illustrer chacun des décors. Pour sauver du temps, dessinez un seul décor très long que vous pourrez bouger si nécessaire.

9- Numérisation. Il y a une époque pas si lointaine où chacun des dessins était pris en photo sur une immense machine. Vous pouvez d'ailleurs, en voir un exemple dans cette vidéo The Making of a Popeye Cartoon (1938). De nos jours, nous avons tous un scanner intégré à notre imprimante. Numérisez donc chacun de vos dessins (N&B + 600dpi) et nommez-les adéquatement. Donnez-leur des noms de fichiers qui vous sauveront du temps, surtout en compositing et en montage : Exemple: SC01_saut010.jpeg SC01 = scène 01 du scénario saut = action du storyboard 010 = dessin numéro 10 Pour y voir encore plus clair, divisez votre dossier en sous-dossiers: PUBLICITÉ01 > ANIMATION > MARCHE01 (incluant tous les dessins de cette action) PUBLICITÉ01 > ANIMATION > PENCHE01 (incluant tous les dessins de cette action) PUBLICITÉ01 > ANIMATION > MARCHE02 (incluant tous les dessins de cette action) ETC…

10- Nettoyage (clean up) de chacun des dessins dans Photoshop. Comme le dit le titre, ouvrez chacun de vos dessins dans Photoshop et effacez les imperfections. N’oubliez pas de découper vos éléments et de supprimer le fond de chacun des dessins. N’oubliez pas de sauvegarder!

11- Coloration. Toujours dans Photoshop, colorez chacun des dessins ainsi que les décors. Sauvegardez en .PNG ou .TIFF (en proportion avec le rendu final voulu du vidéo, dans ce cas-ci, en 1920 X 1080) pour conserver la transparence des images. N’oubliez pas de sauvegarder!

Voir un making of d'un vidéo clip en dessin animé traditionnel.

12- Importez tous les fichiers finaux en couleur dans un logiciel d’animation ou de montage soient: Adobe Animate CC (anciennement Flash), Adobe After Effects ou Adobe Premiere. **Il existe d’autres logiciels de montage, comme ToonBoom. Je vous dis ce que je connais le mieux. N’oubliez pas de sauvegarder! https://www.adobe.com/ca_fr/ 13- La musique. Si vous êtes musicien, cette étape-ci est facile. Sinon, il existe des sites web où vous pouvez acheter des trames sonores. Attention: les droits des auteurs sont protégés. Si vous achetez une trame sonore, assurez-vous de bien comprendre les options d’achat. Une musique à 20$ ne vous donne peut-être pas le droit de l’utiliser dans une publicité payante. À vérifier au cas par cas. Suggestion de site: https://www.melodyloops.com/


14- Les voix. Si vous pouvez faire vos propres voix, vous venez encore de sauver de l’argent. Assurez-vous d’avoir un bon micro et une prononciation claire. Rien de pire qu’une pub où l’on ne comprend rien - sauf si ça fait partie de votre scénario / punch. Suggestion de site: https://www.voices.com/ 15- Les sons. Les effets sonores sont aussi importants! Dans un dessin animé, les sons racontent l’histoire aussi bien que les dessins. Comme pour la musique, les sons sont créés par des artistes donc, protégés par les droits d’auteur. Il existe des sites web de banques de sons libres de droits. Soyez vigilant. Suggestions de sites: https://www.prosoundeffects.com/ https://freesound.org https://www.sounddogs.com/

16- Compositing. C’est le temps de tout mettre ensemble et de créer la vidéo finale. Je suggère que vous sortiez votre publicité en 1920 X 1080. Commencez par ouvrir votre animation et ajoutez les décors. Ajustez ensuite les dessins afin que l’animation soit à votre goût. Tout en suivant votre bible (le scénario) et votre plan (le storyboard), ajoutez les voix et les sons de sorte que les mouvements soient bien synchronisés avec les bons sons; que les bouches des personnages soient bien synchronisées avec les bonnes voix. Ajoutez ensuite la trame sonore. Faites un dernier survol de votre montage et ajustez l’animation s’il y a lieu. Vous êtes en contrôle. N’oubliez pas de sauvegarder!

17- Rendu de la publicité finale. Votre publicité en 1920 X 1080, vous pouvez maintenant la rendre dans ce format pour Vimeo et Youtube ( si vous voulez vous lancer dans plus grand, faites-le ) mais, à partir de ce format, vous pouvez aussi sortir des versions plus courtes et plus petites pour les réseaux sociaux. Important: Chaque média est unique. Les gens qui consomment des vidéos sur Twitter s’attendent à des vidéos de moins de 2 minutes. Sur Instagram, moins de 1 minutes, quoi que sur IGTV c’est moins de 10 minutes. Par contre, pour Facebook, Youtube et Vimeo, il ne semble pas vraiment y avoir de limite de temps. À savoir: Un dessin animé bien fait, d'une durée de 30 secondes, avec un seul personnage, animé “on ones”, pourrait vous prendre entre 3 semaines et 3 mois à créer, selon votre degré de connaissance et d’expérience en animation. Soyez patient: le résultat en vaudra sûrement le coût.

Le plus grand maître dans le domaine, Richard Williams (animateur principal du film Qui Veut La Peau de Roger Rabbit? (1988) et reconnu pour animer on ones toutes ses créations), affirmait sur son compte Twitter que le plus rapide qu'il avait fait, était 90 secondes d'animation en 3 semaines.


Voici en terminant, quelques vidéos utiles: Chuck Jones - The Evolution of an Artist https://youtu.be/kHpXle4NqWI Animating Art (Art Babbitt, Richard Williams) https://youtu.be/QAtCxAh0tHs

Ralph Bakshi: Surviving In Tough Times https://youtu.be/WApcUBcVMos The Animator's Survival Kit - Animated - Promo https://youtu.be/ZTerkEe8J8Q Timing and spacing Richard Williams https://youtu.be/e19aKl7Ipe4 Making Naruto the Movie 1 (Inside the Animation Studio) https://youtu.be/MdzjqOuO_Ig

In betweening lesson - by traditional animator Scott T. Petersen

https://youtu.be/sKHCl7yoQpE

Documentary - The Magic of Filmation

https://youtu.be/IauV2h2d84U How To Be Creative: How an Artist Turns Pro https://youtu.be/1lTcgSzf0AQ Documentary- The Story of Content: Rise of the New Marketing https://youtu.be/dBnpr3pkFlk

Traditional Animation - Head Turn (Aaron Blaise)

https://youtu.be/WKDBOw780Ww

Et pour ceux qui veulent encore plus de techniques d'apprentissage du dessin et du dessin animé, voici l'intégral du livre Advanced Animation by Preston Blair (1947). http://www.traditionalanimation.com/2017/advanced-animation-by-preston-blair/

Si vous avez des suggestions afin d'améliorer cette publication, n'hésitez pas à m'écrire ou à commenter.


*Dernière mise-à-jour le 22 juillet 2018

N.B.: Voici quelques ajouts à cette publication pour être bien sûr que vous ayez tous les outils nécessaires pour créer votre propre publicité en dessin animé.

**Concernant les logiciels utilisés, au Québec, la majorité des studios utilisent ToonBoom pour créer leurs dessins animés et animations 2D. D'autres utilisent aussi TVPaint. Je ne crois pas qu'il y ait vraiment de meilleurs ou de moins bons logiciels: ce sont tous des outils de travail. Est-ce que le marteau est meilleur que le tournevis? Ça dépend du travail à accomplir. Chaque logiciel a ses pours et ses contres. Pour du image par image, dessiné à la main sur du papier, tous les logiciels fonctionnent très bien. Par contre, pour travailler directement sur l'ordinateur, sans jamais avoir à utiliser de papier, certains vous diraient que ToonBoom est le meilleur, d'autres diraient que TVPaint est meilleur, ou même Animate CC, directement avec une Cintiq. Choisissez un logiciel et foncez. Créez votre dessin animé ou votre animation 2D en utilisant la technique que vous voulez. L'important, c'est le résultat. Faites voir votre œuvre au monde!

Crayons HB ou #2 que je préfère pour du dessin animé traditionnel:

Palomino Blackwing 602 ( semblable à un 2B de haute qualité )

Palomino Blackwing ( semblable à un 4B de haute qualité )

Dixon Ticondorega

General Cedar Pointe #333 2HB

Papier d'animation ( 50 feuilles ACME hole punch 10f, 8,5 X 11 ) - BlueLinePro (US)

Papier d'animation ( 100 feuilles ACME hole punch10f, 8,5 X 11) - Amazon.ca

Papier d'animation ( 100 feuilles ACME hole punch 10f, 8,5 X 11 ) - Curry's (Canada)

Papier d'animation ( 500 feuilles - ACME ou round - 10f, 8,5 X 11) - Lightfoot Ltd. (US)



#entreprise #business #artiste #Adobe #dessinanimétraditionnel #crayons #studio #pencil #crayon #papier #mine #art #dessin #handdrawnanimation #courses #cartoons #Disney #makingof #illustrations #storyboard #animation #vidéoclip #RichardWilliams #RalphBakshi #dessinanimé

781 vues1 commentaire
CC: BY NC ND

Sainte-Sophie, Québec | Laurentides | info@davestudio.net

© 2001-2020 DaveStudio - David Therrien tous droits réservés. 

  • facebook.com/davestudio.i
  • instagram.com/davestudioanima
  • @davestudio
  • youtube.com/davestudio
  • linkedin.com/in/davestudio
  • Tik Tok
Lun - Ven 9am - 8pm  (450) 304-0576