Rechercher

TOP 7 des meilleurs dessins animés des années 70.

Mis à jour : juin 18

Comme je l’ai déjà dit dans une autre publication: Avant internet, les émissions en streaming et les médias sociaux, la télévision dominait le monde du divertissement à la maison.” Il est clair que les dessins animés des années 70 ont bercer les jeunes de l’époque et même, ceux qui, comme moi, sont nés une décennie après. Non seulement parce que plusieurs émissions repassaient, plusieurs années après la diffusion originale, en reprise mais aussi parce que certaines émissions duraient plusieurs saisons et parfois, plusieurs années.


J’écris encore quelques publications sur mes dessins animés préférés des dernières décennies en expliquant pourquoi ils m'ont marqué, autant sur le plan personnel et professionnel.


Les dates à côtés des titres sont celles de la création et de la diffusion du premier et du dernier épisode à la télévision. Plusieurs d'entre eux ont été rediffusés durant plusieurs années après la fin de la diffusion originale.


Notez que des dessins animés ayant des trames sonores comme celles-là, il ne s’en fait plus vraiment pour les séries animé d’aujourd’hui, malheureusement. C’est dommage parce qu’une excellente trame sonore ajoute beaucoup à une série animée.

Voici donc mon top 7 des meilleures émissions en dessin animé des années 70.


8- Hong Kong Fou Fou (1974)

Série télévisée d'animation américaine en 16 épisodes de 22 minutes, produite par le studio Hanna-Barbera.


Ce que j’aimais de cette courte série, c’est sont originalité pour l’époque et son dynamisme d’édition. Même si les décors étaient toujours très simples, les coupes et la rapidité du montage nous le faisait oublier.


7- Capitaine Caverne (1977 - 1980)

Série télévisée d'animation américaine en 40 épisodes de 11 minutes créée par Joe Ruby et Ken Spears.


Parce que c’est complètement ridicule et bourré d’anachronismes, avec le Capitaine Caverne, on doit absolument “se mettre le cerveau à off”, c’est le cas de le dire. Par contre, c’était toujours divertissant même si c’était un peu redondant.


6- Démétan (1973)

Animé japonais en 39 épisodes produit par la société Tatsunoko Productions.

C’est en partie avec cette série que j’ai appris à respecter la nature et que j'ai appris le nom de plusieurs insectes différents.


Comment faire pleurer des générations d’enfants? Leur faire écouter Rémi sans famille, suivi de Démétan.


Quelle trame sonore!

D’ailleurs,…


5- Rémi sans famille (1977 - 1978)

Rémi sans famille est un dessin animé japonais diffusé en 1977 à la télévision en 51 épisodes de 24 minutes, adapté du roman français Sans famille d'Hector Malot et produit par TMS.


Excellent scénario! La qualité des dessins faisait un gros contraste avec ce que j’avais l’habitude d’écouter dans ce temps-là.


Je ne sais pas si j’ai aimé cette série autant que le l’ai pleuré.

Quoi qu’il en soit, quand mes parents se sont divorcés en 1990, j’avais ce générique en tête.


Pleurons un p’tit peu.


4- Docteur Snuggles (1979)

Série télévisée d'animation britannique en treize épisodes de 25 minutes, créée par Jeffrey O'Kelly


C’est un autre bel exemple où la qualité des dessins contrastait avec tout ce qui jouait à la télévision ces années-là. J’avais reçu en livre en cadeau qui était complètement éclaté: un scientifique, dans sa fusée de bois, traverse les nuages pour aller derrière l’arc-en-ciel et discuter avec un chameau parlant qui contrôle le temps.


Complètement absurde!


3- Capitaine Flam (1978)

Série télévisée d'animation japonaise produite par le studio Tōei Animation.

Ça m'avait beaucoup accroché comme série. Et si je ne me trompe pas "Spoilers alert", c'est lors d'un des derniers épisodes qu'on découvre que le Capitaine Flam est un robot!


Version avec l’accroche du début:

« Au fin fond de l'Univers, à des années et des années-lumière de la Terre, veille celui que le gouvernement intersidéral appelle quand il n'est plus capable de trouver une solution à ses problèmes, quand il ne reste plus aucun espoir : le Capitaine Flam ! »


Version meilleure qualité:

Enfant, je trouvais que quelque chose ressemblait à Ulysse 31 (1981 - 1982)…

…et Les Mondes Engloutis (1985 - 1987). Mais bon.


2- Goldorak (1975 - 1977)

(UFOロボ グレンダイザー, UFO Robo Grendizer, littéralement Grendizer, le robot OVNI) est une série animée japonaise conçue et réalisée par Tōei Animation en 1975 d'après une idée originale de Tōei Dōga et son film Uchū Enban Daisensō, sponsorisée par Popy et accompagnée d'un manga de Gō Nagai puis de Gosaku Ōta. La série originale compte 74 épisodes de 26 minutes, plus une annonce du prochain épisode en fin de générique.


Outre les Transformers, c'était le dessin animé de robots que je préférais. Et c'est sûrement Goldorak que j'ai le plus souvent fait en pâte à modeler quand j'étais enfant.


Certains ont grandit avec ce générique:

Moi, j’ai grandit avec celui-ci:


1- Le Petit Castor (1975 - 1978)

Le Petit Castor est un anime japonais en 99 épisodes de 20 minutes diffusé en deux phases. 26 épisodes du 5 avril au 27 septembre 1975, puis 73 épisodes du 7 avril 1976 au 25 mars 1978 sur TV Tokyo.


Ça jouait tellement… tout l’temps! C’était un concept simple, divertissant et poignant.

C’est peut-être la preuve qu’on peut créer un dessin animé qui traverse les années, tout en restant super simple.


Bonus:

Le Merveilleux Voyage de Nils Holgersson au pays des oies sauvages. (1980 -1981)

Parce que cette série à vue le jour au tout début de janvier 1980, presqu’en 1979.


J’ai toujours aimé l’ambiance générale de cette série.


Vous pouvez aussi, voir mon top 13 des dessins animés des années 80 ici.

https://www.davestudio.ca/post/top-13-dessins-animes-des-annees-80

Sources: Wikipedia, Google, Youtube.

760 vues

Sainte-Sophie, Québec | Laurentides | info@davestudio.net

© 2001-2020 DaveStudio - David Therrien tous droits réservés. 

Le Panier Bleu
  • facebook.com/davestudio.i
  • instagram.com/davestudioanima
  • @davestudio
  • youtube.com/davestudio
  • linkedin.com/in/davestudio
  • Tik Tok
Lun - Ven 9am - 8pm  (450) 304-0576