Rechercher

Comment trouver le bon illustrateur (trice)?

Mis à jour : 30 août 2019

C'est aussi se poser la question: "Comment bien choisir son illustrateur (trice) ?"

Que ce soit pour créer une illustration commerciale vu par le grand public ou simplement pour créer une œuvre personnelle pour afficher au mur de votre salon, vous avez le droit de faire affaires avec quelqu'un de compétent dans son domaine.


Quand vient le temps de trouver le bon illustrateur, ou la bonne illustratrice, il y a quelques petits points à vérifier et à prendre en compte. Étant moi-même illustrateur, je ferai de mon mieux pour vous éclairer, vous donner des trucs pour vous assurer de faire le moins d'erreur possible et vous faire sauver de l'argent et du temps.

La recherche sur internet

Ce n'est pas tout le monde qui est réellement à l'aise à chercher sur Google. Cela peut paraître facile mais un simple mot peut faire chavirer la recherche et le résultat sera boiteux donc, une belle perte de temps.


Premier exemple: si vous tapez le mot illustrateur dans le champs de recherche, Google fera une recherche simple parmi tous les sites web francophones à travers le monde, utilisant le mot illustrateur de la façon la plus adéquate, qui sont le plus souvent visités. Vos chances de tomber sur un site web français, parisien sont donc de 9 sur 10.


Soyez précis dans votre demande. Si vous cherchez un illustrateur, que vous habitez Montréal et que vous voulez encourager un artiste local, tapez illustrateur Montréal ou illustrateur montréalais. Si vous êtes de Piedmont, il se peut que la recherche illustrateur Piedmont ne donne pas grand chose. Essayez plutôt illustrateur Laurentides: ça vous donnera des résultats plus large ( St-Jérôme, St-Sauveur, Ste-Adèle, Mont-Tremblant, ...) mais toujours en encourageant des artistes de votre région administrative.

Ceci fonctionne aussi pour un animateur 2D.

Anecdote: J'ai fais passer le test à des gens de mon entourage pour trouver un animateur 2D. Voici ce qu'ils ont écrit:


Faire un dessin animé = les résultats étaient majoritairement des vidéos et des blogues qui montraient ou expliquaient comment faire un dessin animé ou une animation 2D.


Animateur dessin animé = c'est bien mais imprécis. Les résultats que Google nous montrait venaient plutôt de la France et de la Belgique. On a aussi trouvé une agence d'animateurs de foules.


Je cherche un animateur 2D = aussi imprécis que l'exemple plus haut. En passant, Google EST un engin de recherche donc, pas besoin de lui dire que vous cherchez: si vous êtes sur Google, c'est évident que vous cherchez quelque chose.


Studio d'animation = Très bien mais c'est encore une recherche imprécise. Ajoutez le lieux: ville, secteur, région, etc. En ajoutant, par exemple, la ville, Google vous montre une carte de cette ville où des studios d'animation sont inscrits à Google Entreprises donc, plus crédibles et surtout, ils ont des adresses physiques réelles.


Besoin d'un animateur 2D = nous sommes tombés sur des annonces de gens qui cherchaient la même chose que nous donc, retour à la case départ.


La crédibilité de l'artiste

Avec l'arrivée et l'avènement d'internet, vient la facilité. Il est très facile pour n'importe qui de s'ouvrir une simple page Facebook et de vendre des services mais, est-ce crédible? Je ne dis pas que mes collègues artistes qui ont une page Facebook ne sont pas crédible, je dis que pour différencier les vrais artistes des escrocs, on doit évaluer plusieurs choses. Celui qui n'a qu'une page Facebook à moins de chance que celui qui a un site web personnel ET une page Facebook.


Donc, l'illustrateur que vous avez trouvé, est-il bien réel? est-ce vraiment un artiste?

Il existe plusieurs façons de vérifier:


L'illustrateur a-t-il un site web personnel? ou un site web d'entreprise?

Parce que je fais du marketing de contenu et de la consultation marketing pour les entreprises, je dis souvent à mes clients que le site web est la maison virtuelle de l'entreprise. De nos jours, la majorité des clients font des choix selon ce qu'il voient et ressentent sur l'écran de leur ordinateur. On n'a plus besoin d'avoir un bureau sur la rue principale pour avoir des contrats, quoi que ça aide encore à la crédibilité, je dis simplement que ce n'est plus nécessaire. Quand on achète sur internet, on veut se sentir en sécurité avec le choix qu'on fait, on veut que ça soit rapide, efficace et juste et surtout, être bien informé.


D'ailleurs, sur son site web, y a-t-il des commentaires de clients positifs et constructifs?

Est-ce qu'on peut voir quelle note lui ont laissé les internautes sur Google, Facebook ou autres? Ça peut donner une bonne idée de la façon de travailler de l'artiste.


Pour avoir son propre site web, il faut investir de l'argent, réserver un nom de domaine, créer le site web, les images, les sections, le portfolio, ... Il faut aussi choisir un hébergeur et payer son hébergement. Il faut aussi mettre le site web en ligne et le tester. Un artiste qui possède son propre site web vient déjà de dépasser de quelques crans les autres artistes qui n'en ont pas.

L'illustrateur a-t-il un site web inscrit à Google Entreprises?

Est-il visible sur Google Maps? Si c'est le cas, c'est que Google a vérifié si l'adresse de l'illustrateur et/ou de sont entreprise est réelle, valide et qu'elle correspond bien à celui qui l'a inscrite.


Est-ce que l'illustrateur est présent un minimum sur les médias sociaux?

Si le site web est la maison virtuelle, les médias sociaux sont des chalets d'été, des pieds-à-terre, des condos en campagne pour l'artiste entrepreneur. Ce sont des outils de promotion. Ce n'est pas un pré requis pour bien savoir dessiner mais, cela peut quand même indiquer si l'artiste est réel, s'il est actif virtuellement, si les gens aiment son travail (même si le nombre de "likes" est minime) c'est que quelqu'un quelque part aime son travail. S'il est un brin actif sur les médias sociaux, on peut en déduire qu'il travaille, rémunéré ou non, et qu'il perfectionne son art, qu'il est actif dans son domaine.


Par contre, d'excellents artistes ne publient jamais sur les médias sociaux. Il y en a qui font parti d'associations et vont serrer des mains dans des cocktails, des 5 à 7, ... Vous ne les verrez jamais en ligne mais, ils sont présents dans les événements de réseautage. Chacun a sa façon de fonctionner, chacun a ses propres trucs.


En passant, les médias sociaux, qui sont en premier lieu des entreprises, sont éphémères. Rien ne prouve que Facebook, Instagram, Twitter et Youtube seront encore là dans 10 ans. Vous ne me croyez pas?


Vous rappelez-vous de Netscape? mIRC? MSN? ICQ? MySpace? Vine? Geocities?

Et si vous connaissez Tumblr, regardez-le bien tomber. Les médias sociaux sont des outils de marketing, d'échanges et de visibilité.

L'artiste est-il facilement joignable par téléphone? et/ou par courriel?

Que ce soit une bonne vieille ligne terrestre de chez-lui, ou son téléphone cellulaire, lorsque vous faites affaires avec quelqu'un, vous devez être capable de l'appeler au moins durant les heures ouvrables normales de 9h00 à 17h00, à moins que celui-ci n'ait indiqué un horaire différent sur son site web. C'est encore là une belle façon de savoir si l'artiste est réel mais aussi à savoir s'il répond à son téléphone et s'il est responsable.


Est-ce qu'il répond adéquatement à vos courriels? A-t-il un compte gratuit Gmail ou une adresse professionnelle reliée à son site web? L'important, vraiment, c'est qu'il vous réponde dans un délais raisonnable de 24 heures.


Êtes-vous capable de lui donner rendez-vous face-à-face? Que se soit dans un lieu publique, ou dans son studio, ou dans votre entreprise ou bien, s'il demeure loin de chez-vous, la possibilité d'un meeting Skype. Y'a rien de mieux pour solidifier les liens que le contact humain, au-delà de l'écriture.


Est-il enregistré au Registraire des entreprises du Québec?

Qu'il soit travailleur autonome, en coopérative ou incorporé, pour travailler légalement au Québec, il doit être immatriculé au Registraire des entreprises du Québec. Vous pouvez vérifier sur le site web au http://www.registreentreprises.gouv.qc.ca/fr/default.aspx


*Attention! Il se peut qu'une entreprise soit enregistrée sous un chiffre plutôt qu'un nom. Il se peut aussi qu'un nom avec lequel vous faites affaires ne soit pas exactement écrit de la même façon au R.E.Q. ( trait d'union en moins, espace dans le nom, avec ou sans s à la fin, etc. ).

Est-ce que l'illustrateur choisi émet des factures?

Qu'il soit inscrit aux taxes ou non, cela importe peu pour votre choix. Si l'artiste ne charge pas encore de taxes sur ses factures c'est que légalement, il fait un chiffre d'affaires de moins de 30 000$. Pour un artiste, ce n'est pas rare: c'est un monde bien difficile. L'important, c'est que votre illustrateur inscrive sur papier les services qu'il vous vend pour quel prix.


Un contrat avec ça?

Il est préférable d'avoir un contrat entre les deux parties. Certains illustrateurs vont faire un combiné facture-contrat où il y aura le plus de détails possible, un peu comme un électricien ou un plombier. Lorsqu'il s'agit d'une illustration pour un gros projet ou une série en dessin animé, un bon contrat est fortement suggéré.


"Les bons comptes font les bons amis."

- Aristote, dans l'Éthique à Eudème.


Afin de préserver l'amitié, chacun doit s'acquitter de ce qu'il doit à l'autre.

C'est normal de devoir payer un premier versement avant que l'artiste ne commence à travailler. Mais, attendez, il travaille déjà pour vous: il prend des notes et vous aiguille sur le projet qui n'est même pas le sien.


D'ailleurs, je vous suggère un peu de lecture sur ce sujet: Voici pourquoi il faut laisser travailler l'artiste et le payer adéquatement.


La notoriété

Plus votre artiste est connu et reconnu, plus il chargera cher et avec raison. La reconnaissance vient avec les années d'expérience mais aussi, avec la grandeur des contrats et leur nombre. Est-ce que l'artiste expose dans une galerie d'Arts? Est-ce qu'on a déjà parlé de lui à la radio, dans les journaux, à la télé? Est-ce qu'on a fait un film ou un documentaire à propos de son art ou de lui-même?


Il y a des illustrateurs qui travaillent à 20$ de l'heure, 30$, 45$, 50$, 60$, 80$, etc. j'en connais même qui demande 200$ de l'heure et d'autres qui ne prennent rien en-dessous de 2 000$ ( et parfois même 4 000$) pour n'importe quelle illustration, commerciale ou non.

Est-ce qu'il travaille seul? Ou, est-il représenté par une agence?

Les deux options sont bonnes. Si vous recherchez un style bien précis, plusieurs bonnes agences d'illustrateurs sauront vous guider vers le bon artiste. Souvent, la paperasse sera gérée par l'agence ( pas toujours). Mais n'oubliez pas que lorsqu'il y a un intermédiaire, vous payez assurément plus cher pour le même travail. D'un autre côté, l'agence a des critères de sélection (style, genre, notoriété, etc.) et choisi ses illustrateurs, c'est donc plusieurs étapes d'éliminées pour le client. C'est aussi une façon de faire idéale pour un artiste qui n'a pas de côté entrepreneur très développé.


Il y a aussi les associations d'illustrateurs qui sont en fait un regroupement d'illustrateurs qui partagent des connaissances et des contacts entre eux. Dans ce cas-ci, l'illustrateur doit payer pour faire partie de l'association.


Le portfolio

Qu'il soit en ligne ou sur papier, est-ce que l'illustrateur a un bon portfolio? Chaque artiste qui travaille, ne serait-ce qu'un peu, a au minimum un portfolio de 10 illustrations. Si l'artiste vient de terminer l'école d'arts ( CEGEP, collège privé ou université ), s'il n'a pas travaillé professionnellement avant, il se peut qu'il y ait des travaux scolaires, sous formes d’œuvres, dans son portfolio.


À ce sujet, voici mes conseils paradoxaux:

Au jeune artiste: Dépêches-toi de trouver des contrats d'art qui démontrent autre chose que des travaux scolaires!


Au client: Si vous n'avez pas de budget ou si vous avez un budget restreint, c'est parfait pour vous mais sinon, attendez que celui-ci "se fasse les dents" avant de l'engager sérieusement. Que sont portfolio se transforme un peu.


Plus un illustrateur a travaillé pour des clients d'un même domaine, plus son portfolio reflètera ce domaine. Un bon exemple: le mien. J'ai beaucoup dessiné pour des journaux locaux ces dernières années. C'est pour cela que dans mon portfolio en ligne il y a plusieurs caricatures et mini bandes dessinées d'actualité. Cela ne veut pas dire pour autant que je ne peux pas faire autre chose: bien au contraire!



Si le portfolio d'un illustrateur ne contient que des illustrations de style heavy metal, croyez-vous qu'il serait capable d'illustrer un livre pour enfants? Hey bien oui!

Dessiner le style du magazine Heavy Metal c'est à la fois être capable de dessiner le corps humain, les ombres et les lumières, les proportions, des vaisseaux, des robots réalistes, des mutants, des monstres, la science fiction et l'horreur: ce qui est de loin beaucoup plus complexe que de dessiner Caillou, on s'entend.


Si vous êtes tombé en amour avec le style de dessin d'un illustrateur mais que son portfolio ne contient pas exactement ce que vous voulez, demandez-lui quand même.


Si vous cherchez parmi les portfolios d'artistes, un qui a déjà dessiné un ours rayé, entrain de jouer de l'harmonica électrique, en équilibre sur un œuf d'autruche? Vous allez chercher longtemps, croyez-moi. Par contre, dans ce cas-ci, cherchez plutôt à savoir si l'illustrateur est capable de dessiner des animaux.


L'authenticité

Certains artistes le font d'office mais si votre illustrateur ne vous l'offre pas, demandez-lui de vous fournir des croquis et/ou des photos de son travail. Que vous ayez une preuve que c'est bel et bien lui qui créé l'illustration, l'animation, que son travail est unique et authentique.


L'authenticité c'est aussi de respecter le(s) style(s) de l'artiste. Ne lui demandez pas de copier le style d'un autre: engagez l'autre à la place.


En général, on choisit un illustrateur pour son style et non pour lui imposer un genre.

- Cécilia Leroux


Mettez les choses au clair avec l'artiste que vous avez choisi. Chacun a sa méthode de travail. Vous pouvez demander à un artiste s'il est à l'aise à être payé pour un test, pour un échantillon de son travail. Si vous voulez qu'il illustre la page couverture de tous vos prochains livres, commencez avec la couverture d'un seul livre pour voir si vous aimez travailler avec lui, ou avec elle.


Pour connaître les prix de différents travaux à exécuter, voici quelques publications qui peuvent sûrement vous être utile.


Combien ça coûte un dessin animé? Combien ça coûte une animation 2D?


Combien coûte la création d'une illustration personnalisée?


Combien coûte la création d'une illustration pour un magazine?


Combien coûte la création d'une illustration pour la couverture d'un livre?


En rappel:

Voici pourquoi il faut laisser travailler l'artiste et le payer adéquatement.



Bref, si la chimie passe bien des deux côtés, vous aurez beaucoup de plaisir parce que ce qui unit le client et l'artiste, c'est l'amour de l'art.

0 vue

Sainte-Sophie, Québec | Laurentides | info@davestudio.net

© 2001-2020 DaveStudio - David Therrien tous droits réservés. 

Le Panier Bleu
  • facebook.com/davestudio.i
  • instagram.com/davestudioanima
  • @davestudio
  • youtube.com/davestudio
  • linkedin.com/in/davestudio
  • Tik Tok
Lun - Ven 9am - 8pm  (450) 304-0576