Rechercher

Voici pourquoi il faut laisser travailler l'artiste et le payer adéquatement.

Mis à jour : 24 août 2019

Est-ce que l'animation 2D et l'animation 3D sont de moins en moins réussies par rapport à ce que c'était il y a 20 ans? Oui...et non. Le dessin animé ( en deux dimensions ) existe depuis plus de cent ans. Le monde de l'animation en général a grandement évolué depuis et ses techniques se sont raffinées. Pourquoi alors voit-on des films à gros budgets sortir en salle avec des effets boiteux, des erreurs d'animation ou carrément un style général pauvre? Pourquoi est-ce que certains plans en 3D dans les plus grands films sont mal fait, semblent être fait à la hâte ou à la dernière minutes? Parce qu'ils le sont sûrement. Le manque de temps, le manque d'argent, des heures supplémentaires non payées et la pression, peuvent engendrer un travail de qualité moyenne ou faible, même à Hollywood.


Photo: Wix.com

Je n'écris pas cette publication dans le but de chialer. Je veux seulement sensibiliser les gens au travail des artistes, tous domaines confondus.


Voici une vidéo qui explique bien l'essence de cette publication-ci.


Ce qu’il faut savoir, c’est qu’un dessin animé prend beaucoup de temps à créer.

Vous pouvez engager des étudiants en animation, des artistes indépendants / travailleurs autonomes et/ou une boite d’animation réputée. Quoi qu’il en soit, attendez-vous à investir plusieurs centaines de dollars, et même plus.


Voici ce que j’entends souvent lorsque je fait un prix pour un client potentiel en dessin animé:

Ooh wow! C’est cher! Je ne m’attendais pas à si cher que ça pour des ti bonhommes qui bougent!

Mettons les choses en perspectives et en contexte. Si je prends l’exemple suivant:

Roger veut faire construire une galerie autour de sa maison. Il a un projet bien précis en tête. Il fait faire trois soumissions différentes: une première soumission chez un spécialiste en galerie qui possède un vaste catalogue avec des modèles pré-établis, une deuxième soumission chez Ti-Paul, un bizounneux qui est parent avec le cousin de son voisin et une troisième soumission dans une boite d’architectes, de contre-maîtres et d’ébénistes spécialisés en construction de bois torréfié et sculpté.


Une chose est sûre c’est que Roger va recevoir trois soumissions complètement différentes, selon l’expertise, le travail à accomplir, le nombre d’heures à travailler et le résultat final escompté.



Expérience personnelle.

Il y a déjà très longtemps, dans une ancienne vie, j'étais dans le début de la vingtaine, j'étais un des associés d'une compagnie de montage vidéo dont je tairai le nom, même si elle n'existe plus aujourd'hui, pour respecter mes associés de l'époque. J'avais beau être un membre fondateur, les services que j'offrais ne faisaient pas l'unanimité au sein de l'équipe, puisque la compagnie avait un seul réel focus: faire des films. Filmer, faire le montage vidéo et sortir les films en DVD était le but ultime. Les membres de l'équipe, en général, voyaient l'animation 2D, les effets visuels, l'habillage et l'infographie comme du luxe plus que secondaire.


Lorsqu'un client demandait, de son propre gré, un de mes services, j'étais l'option inutile qui coûtait trop cher et on me tassait dans un coin. Sauf à quelques rares occasions, j'ai pu exercer mon art mais, à perte et très souvent, gratuitement. En plus de travailler des heures supplémentaires non payées, je devais rendre un travail rapidement, de qualité, sous la pression et le mépris, avec un salaire correct et des heures revues à la baisse à chaque fois.


Sauf pour un projet d'animations 2D où j'ai mystérieusement été payé à ma juste valeur, sans pression, dans la bonne humeur et avec un calendrier de tâches allégées, exprès pour ce projet. Le client voulait un résultat excellent et il payait pour l'obtenir. Une fois les animations terminées et présentées aux collègues, avant que le client ne voit le résultat final, l'un d'eux s'est exclamé: " Bon! Dave est capable de faire quelque chose de hot et pas botché pour une fois! " Je répète que c'était LA seule fois où j'ai pu exercer mon art adéquatement avec un budget convenable au sein de cette compagnie.


Finalement, le client était très satisfait de mon travail et m'a fait faire d'autres animations flash par la suite, pour son site web.


À ce stade-ci, si vous n'avez pas regardé la vidéo que j'ai insérée plus haut, je vous suggère fortement de la regarder en cliquant sur le lien ci-dessous:

https://www.youtube.com/watch?v=LM2s-McYNWM


Travailler gratuitement ou pas?

Au début de ma carrière, j'acceptais à peu près tous genres de projets. Anecdote: ma première animation 2D flash professionnelle m'a pris trente-cinq (35) heures à créer. Pour ce travail, j'ai été payé 35$ au total. Quand j'avais 21-28 ans, j'ai très souvent travaillé gratuitement, sans compter mes heures, pour me créer un portfolio, une réputation et un nom. Au moment d'écrire ces mots, le seul travail non rémunéré que j'accepte de faire actuellement, c'est l'infographie et la mise en page des affiches des événements pour le Club optimiste de Sainte-Sophie, qui vient en aide aux familles et aux enfants, puisque c'est un organisme près de chez-moi et parce que leur cause me tiens à cœur.


À ce sujet, (travailler gratuitement) j'ai une question pour vous qui lisez ceci.

Dans votre métier, accepteriez-vous de travailler à temps supplémentaire gratuitement? Ou mieux, accepteriez-vous de travailler gratuitement durant plus de six mois?


"The person who asks doesn't have the leverage."

- Gary Vaynerchuk


Ne me parlez pas d'exposure s'il-vous-plait.

Le nombre de fois où j'ai créé des illustrations, des animations flash et des p'tites bandes dessinées gratuitement, pour de la visibilité, pour des PME, pour des films et pour des événements sans avoir rien du tout en retour, je ne les compte plus. Et à quelques occasions, sans même un simple merci comme récompense.


Travailler pour de la visibilité peut réellement fonctionner à condition que la visibilité soit réelle et mesurable. Est-ce que les gens savent que vous avez travaillé sur ce projet? Est-ce que votre nom, et/ou votre site web, est bien visible, en évidence et clairement associé au projet? Ou, est-ce qu'on doit chercher votre nom en petits caractères à la fin d'un générique de 15 pieds de long?


Est-ce que l'auditoire équivaut la grandeur de votre travail?

Exemple: Si je travaille 30 heures à 50$ de l'heure pour créer un dessin animé projeté sur un écran dans un festival mais que seulement 500 personnes sont venus à ce festival, chaque paire de yeux m'a donc virtuellement coûté 3$ soit, 30hres X 50$/hre. divisé par 500 personnes. Il est donc à vous de déterminer si ça en vaut le "coût" ou non versus le temps que vous voulez et/ou pouvez y mettre.


Les bons comptes font les bons amis, même si c'est gratuit: rédigez un contrat.


Personnellement, lorsque je crée quelque chose gratuitement, c'est uniquement parce que je m'associe à la cause et parce que ça me touche vraiment. Dans un cas comme ça, la visibilité importe peu. On appelle ça tout simplement, une bonne action.


J'aime bien aussi ce blogue sarcastique et satirique qui illustre bien le travail autonome des artistes: Mon maçon était illustrateur (Et il a gardé de bonnes habitudes.)


Quand on me demande de faire une BD gratuitement.



J'ai écrit quelques publications dans mon blogue pour répondre à plusieurs questions que les gens se posent, à savoir: Combien ça coûte un dessin animé ou une animation 2D; Combien coûte la création d'une illustration personnalisée?; Combien ça coûte créer une bande dessinée exclusive et unique? Je donne même la recette complète pour savoir comment créer une publicité en dessin animé soi-même!


En terminant, ceci. :)




0 vue

Sainte-Sophie, Québec | Laurentides | info@davestudio.net

© 2001-2020 DaveStudio - David Therrien tous droits réservés. 

Le Panier Bleu
  • facebook.com/davestudio.i
  • instagram.com/davestudioanima
  • @davestudio
  • youtube.com/davestudio
  • linkedin.com/in/davestudio
  • Tik Tok
Lun - Ven 9am - 8pm  (450) 304-0576